W3.CSS

click & read

Nos meilleures histoires

Histoires



Partagez | 
 

 
Nous mourons par manque d'amour, par une absence, par le désespoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Queen Alice
avatar
-lapin blanc-
follow me
Messages : 9
points : 26
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Situation : Amoureuse d'un peu tout ce qui lui sourit

Voir le profil de l'utilisateur http://tellmeyourstory.forumactif.com/t257-alice-neomu-te-quiero

MessageSujet: Nous mourons par manque d'amour, par une absence, par le désespoir.    Mer 5 Avr - 1:12


Nous mourons par manque d'amour, par une absence, par le désespoir.
COMMENTAIRES


Elle se tenait là, appuyée sur la barrière du pont. Elle ne regardait rien de précis, juste l’eau du fleuve qui coulait sous ses pieds. Ça faisait bien trop longtemps qu’elle était dehors, des heures peut-être, sûrement même. Elle était seule, complètement seule dans le noir de la nuit. Seule la lumière d’un réverbère éclairait sa petite silhouette, et en toute honnêteté elle aurait préféré pouvoir être totalement enveloppée par la nuit.  (je suis nulle pour les résumés)

+ genre & sous-genre : Romance » Un poil dramatique sur la fin ? » One Shot » Alternative Universe.
+ public : tout public, I think.
+ avertissements : Aucun, il me semble ?
+ autres précisions : Soyez indulgents, c'est la première fois que je poste ici. C'est un OS (donc en une seule partie) et euh... Désolée s'il y a des fautes, je vous avoue que je ne me relis que très rarement que je suis pas douée pour capter mes fautes ! Normalement c'est mon meilleur ami qui les corriges, mais cette fois il était trop occupé à me hurler dessus pour dire quoi que ce soit sur ce sujet !

J'ai été inspirée par la fin du clip de 'Confession' d'ASTRO, quand on voit cet amour d'Eunwoo en train de pleurer.

Hum, l'histoire m'appartient, mais malheureusement Eunwoo (ASTRO) ne m'appartient pas. J'aurais voulu. C'est pas comme si il apparaissait beaucoup mais soit. Ah, et aussi, dans cet OS, il n'est pas chanteur, j'utilise juste son nom et son apparence ! Merci  
Revenir en haut Aller en bas
Queen Alice
avatar
-lapin blanc-
follow me
Messages : 9
points : 26
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Situation : Amoureuse d'un peu tout ce qui lui sourit

Voir le profil de l'utilisateur http://tellmeyourstory.forumactif.com/t257-alice-neomu-te-quiero

MessageSujet: Re: Nous mourons par manque d'amour, par une absence, par le désespoir.    Mer 5 Avr - 1:15



Elle se tenait là, appuyée sur la barrière du pont. Elle ne regardait rien de précis, juste l’eau du fleuve qui coulait sous ses pieds. Ça faisait bien trop longtemps qu’elle était dehors, des heures peut-être, sûrement même. Probablement que tout le monde devait la chercher là-bas, à cette heure dont elle s’était échappé plus tôt. Elle n’avait rien pris avec elle, laissant son portable, son porte-feuille et même les clés de chez elle sur le canapé de son meilleur ami.

Elle était seule, complètement seule dans le noir de la nuit. Seule la lumière d’un réverbère éclairait sa petite silhouette, et en toute honnêteté elle aurait préféré pouvoir être totalement enveloppée par la nuit.

Elle tend la main dans le vide, comme si elle espérait pouvoir attraper quelque chose, comme si elle voulait toucher la surface de l’eau, alors qu’elle en était éloignée de plusieurs mètres. Un léger rire s’échappa de la barrière de ses lèvres, suivi par un nuage de buée. Quelle idiote elle faisait. Il faisait froid, l’hiver était bien installé et pas près de s’en aller. Mais elle n’avait que faire du froid, elle souriait, tristement certes, mais elle souriait en sentant l’odeur de l’air glacé et humide.

De loin, il la regardait. Elle était appuyée contre le pont, à peine éclairée par la lumière d’un lampadaire. Il la trouvait magnifique, avec sa peau blanche et ses longs cheveux bruns, perchée sur des bottines à talons noires et vêtue d’une robe courte, toute aussi sombre, avec la jupe de laquelle le vent hivernal s’amusait. Il s’approche d’elle, doucement, et s’arrête à quelques pas, juste derrière elle.

« Tu aurais dû prendre ta veste, tu vas attraper froid comme ça. Idiote. »
« Tu aurais dû me laisser ta veste. »

Le murmure d’un reproche qui brise le silence. Il avance de nouveau et prends la jeune fille dans ses bras, et immédiatement, elle n’a plus froid.

« Tu aurais dû me laisser ta veste, crétin de EunWoo. Je te hais. »
« J’aurais dû, je le sais bien. Je suis désolé. Je t’aime. »

Toujours un chuchotement, une voix féminine mais usée de s’être trop tue et d’avoir trop pleuré. Et un soupir masculin, semblable à une douce brise. De nouveau, la jeune fille tends la main vers le fleuve d’en bas.

« Est-ce que je meurs si je saute d’ici ? »

Question idiote, mais à laquelle elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à chaque fois qu’elle est en hauteur. Est-ce qu’elle mourrait si elle sautait ?

« Quitte à essayer, autant ne pas me rater. Ce ne serait pas malin que je m’en sorte avec quelques fractures. Je ne veux plus souffrir. J'en ai marre de souffrir. »
« Ce qui ne serait pas malin, ce serait d’essayer. Je t’interdis d’essayer tu m’entends ? »

Mais elle continue de regarder en bas, elle essaie de calculer la distance entre le pont et la surface de l’eau, elle se demande si le fleuve est profond. Est-ce qu’on meurt de noyade, où est-ce qu’on se cogne simplement la tête au fond ? Elle préférerait la deuxième option, elle nage trop bien pour mourir comme ça. La vision de la jeune fille devient floue alors que quelques larmes menacent de recommencer à couler. Elle se retourne enfin, et EunWoo peut enfin admirer le visage de sa bien-aimée. Ses joues rougies par le froid et tachées de traces de maquillage coulé, de grand yeux verts rougis par les larmes. En toute honnêteté, elle fait peur, mais lui, la trouve adorable. Il sèche les larmes de la brune, chaleur sur ses joues brulées par le vent. Elle s’adosse à la rambarde fixant un point lointain derrière lui. Il l’enlace de nouveau. Il enfoui sa tête dans le creux du cou de la jeune fille.

« Tu ne peux pas faire ça. Tu ne dois pas faire ça. Je t’en prie. Je t’aime. Tu me manques, je t’aime. »

Une larme solitaire coule le long du visage angélique d’EunWoo, mais n’a pas le temps de s’écraser sur la peau froide de la femme qu’il aime.

« Je t’aime. Tu me manques. »

Sur cette dernière confession, elle se laisse tomber en arrière, et il essaie en vain de la rattraper. Dans sa chute, elle aperçoit le visage baigné de larmes de celui dont elle est amoureuse, elle sourit et tends la main vers lui, comme si elle voulait qu’il la sauve finalement. Mais c’est impossible, après tout, elle était seule sur le pont.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nous mourons par manque d'amour, par une absence, par le désespoir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un amour de lit • ft Alys Hudson
» En manque d'amour fou!
» La soirée pyjama est un classique chez les adolescentes en manque d'amour. {B&S
» Loyautée Trahie ~ L'amour nous détruit.
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TMYS : Tell Me Your Story ::  :: fanfictions-
Sauter vers: